Méthode culturale - Bleuetiers en corymbe

Choix et préparation du site

Le bleuetier en corymbe n'est pas tellement rustique; les bourgeons à fruit sont endommagés par des températures hivernales de -32°C. Les bons sites à vergers sur le flanc des montagnes demeurent les endroits les plus propices à la culture.

champ bleuetier

On peut aussi avoir du succès dans des sites plus froids mais abrités du vent ou avec des plants moins hauts et mieux protégés par la neige. Ainsi, la majorité du fruit proviendra des premiers 65 cm à la base du plant et ces plants devront être taillés en conséquence.

billonnage

Le bleuetier a des exigences assez différentes des plantes communément cultivées. Planter seulement en sols légers et acides (pH idéal est 4.8) quoique des amendements organiques peuvent améliorer d'autres types de sol. Avant de planter, faire une tranchée sur toute la longueur du rang et remplir de mousse de tourbe. À l'aide d'un rotoculteur, mélanger cette dernière avec un peu de sol sous-jacent. Si le site choisi est mal drainé, appliquer tout simplement la mousse de tourbe en surface de façon à obtenir une plate-bande surélevée.

Plantation et entretien

Planter le bleuetier en corymbe à 1.3-1.5 m sur des rangs espacés de 2.5-3.0 m. Pour obtenir de plus gros fruit, planter un minimum de 3 variétés. Planter profondément de façon à ce que les premiers 5 à 8 cm de la base des tiges soient bien recouverts. Irriguer abondamment après la plantation.

Le bleuetier est une plante de sols pauvres qu'on endommage souvent plus par excès de fertilisation. N'appliquer aucun engrais à la plantation mais fertiliser 2 semaines plus tard. Pour de petites plantations, utiliser du Beau-Cèdre ou de l'Acid-Gro (30-10-10). Pour les plantations commerciales, répandre 25 g sulfate d'ammoniaque (21-0-0) sur un diamètre de 60 cm autour de chaque plant. Fertiliser à partir de la fin avril-début mai les années subséquentes. Répéter au 3 semaines (mais jamais plus tard que le début juillet) surtout si un paillis de bran de scie est utilisé. Augmenter graduellement la dose selon les besoins tout en n'excédant pas 100-125 g par plant par année.

Garder une humidité de sol constante. Le bleuetier ne tolère pas les excès ou les manques d'eau. Un paillis de bran de scie de 5 à 8 cm est tout à fait indiqué.

Enlever les grappes de fleurs qui apparaissent durant les 2 premières saisons. Après quelques années, tailler en fin d'hiver en enlevant les plus vieilles tiges à ras de sol. Pour une qualité de fruit supérieure, cueillir seulement une fois par semaine.

Variétés

Consulter la page Bleuetiers - tableaux comparatifs pour une description détaillée des variétés.


Haut de la page